Kongbocity vous accompagne vers un numérique responsable

Le numérique est au coeur de toutes nos organisations : entreprises, collectivités, associations.
Nous en faisons un usage croissant dans nos vies quotidiennes et il semble désormais impossible de s'en passer.
Mais l'industrie du numérique et nos usages ont de forts impacts environnementaux, sociaux et sociétaux.

Le numérique n'est pas un nuage immatériel. Lorsque nous effectuons des achats ou des démarches en ligne, lorsque nous nous divertissons en regardant des vidéos ou en jouant sur notre smartphone, nous ne pensons pas toujours aux infrastructures nécessaires à nos usages (serveurs, réseaux) et aux terminaux que nous avons entre les mains. Il faut pourtant les fabriquer, les transporter, les commercialiser, les alimenter en électricité. Ils ont également une fin de vie qu'il faut gérer.

Alors c'est quoi un numérique responsable ?

Un numérique responsable

Un numérique responsable c'est une approche globale du numérique qui tient compte des enjeux environnementaux, sociaux et sociétaux actuels et à venir et qui s'efforce d'y répondre. Il aborde un large panel de thématiques.

Ecoconception et lutte contre l'obsolescence programmée

L'écoconception de matériels et de services numériques permet de prendre en compte les enjeux et les impacts environnementaux liés à ces matériels et services sur tout leur cycle de vie et en considérant plusieurs indicateurs d'impact.
La lutte contre l'obsolescence programmée est un élément clé d'une démarche d'écoconception.

Accessibilité numérique et inclusion des personnes

Une approche numérique responsable s'attache à rendre accessible un service numérique à toute personne quelle que soit sa situation géographique, sa langue, sa culture, son équipement, la performance du réseau et du matériel utilisés, son état de santé, son handicap...

Respect de la vie privée et protection des données personnelles

Une approche numérique responsable intègre le respect de la vie privée de toute personne par, notamment, la protection des données personnelles. En Europe, le RGPD (Règlement général sur la protection des données) définit un cadre pour les entreprises et les collectivités et permet d'améliorer la protection des utilisateurs en matière de données personnelles.

Cybersécurité

La cybersécurité revêt une importance cruciale dans une approche numérique responsable. Elle constitue un garde-fou essentiel permettant de protéger les données sensibles, les informations personnelles et les infrastructures numériques contre les cyberattaques visant à nuire à leur intégrité, leur disponibilité et à nuire aux organisations et aux personnes.

Economie de l'attention

Dans un monde hyperconnecté et d'hypersollicitation numérique une approche numérique responsable considèrera l'attention des utilisateurs comme une ressource précieuse et rare. Il est primordial que les services numériques répondent aux besoins des utilisateurs et leur fournissent la meilleure expérience en veillant à ne pas sur-mobiliser leur attention.

Ethique

Pour ne pas nuire à autrui, l'éthique constitue le principe moral orientant les choix et les actions liés à l'utilisation du numérique. Elle s'efforce d'équilibrer les avantages et les risques en tenant compte des valeurs humaines, de la justice sociale, de la durabilité et de l'impact global sur la société. Elle encourage l'adoption de pratiques conformes aux droits fondamentaux, au respect de la vie privée et à la diversité, favorisant ainsi la transparence, la responsabilité et la redevabilité.

Sobriété

La grande quantité de ressources non-renouvelables (métaux, énergies primaires...) nécessaires au fonctionnement du numérique dans son ensemble nous impose de le considérer lui-même comme une "ressource non-renouvelable" qu'il convient de préserver pour des usages utiles à l'humanité et à l'environnement.

Approches low-tech et slow-tech

Le "solutionnisme technologique", cette foi aveugle en l'innovation basée sur la technologie comme réponse à tout et notamment aux problématiques engendrées par les crises sociales, économiques et écologiques, est peut-être parfois à remettre en question. Faut-il développer une application mobile pour créer du lien entre les habitants d'un même quartier ou adopter des approches plus low-tech en créant des moments de rencontre conviviaux et en allant frapper à la porte des habitants pour les inviter à participer ?

Les 3 piliers de la démarche Kongbocity

Kongbocity vous accompagne dans vos projets de transformation numérique responsable ou vos projets de mise en conformité via 3 piliers.

Information et sensibilisation

Pour découvrir les enjeux et les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux du numérique et comment ils se matérialisent dans votre organisation, Kongbocity adapte sa démarche d'information et de sensibilisation à votre contexte en proposant : des conférences, des webinaires et des expériences immersives.

Mesure et prise de conscience

Pour vous permettre de connaître où en est votre organisation, Kongbocity propose des audits, des analyses, des études, des ateliers thématiques, des recommandations et met à votre disposition des outils.
L'objectif est de dresser un plan d'action ambitieux mais réaliste et adapté à votre organisation.

Action et amélioration continue

Pour la mise en oeuvre et le suivi de vos plans d'actions, dans une démarche d'amélioration continue, Kongbocity vous propose un accompagnement stratégique, méthodologique et opérationnel. Kongbocity forme également vos parties prenantes internes et externes.

La boîte à outils

Les 3 piliers de la démarche Kongbocity s'appuie sur et s'inspire des référentiels reconnus, des normes, des bonnes pratiques, des outils, de différentes approches méthodologiques et des partenaires.

Normes, référentiels et bonnes pratiques

Référentiel du RGPD pour la protection des données personnelles, RGAA (Référentiel général d'amélioration de l'accessibilité), RGESN (Référentiel général d'écoconception de services numériques), GR491 de l'Institut du Numérique Responsable, les bonnes pratique des Designers Ethiques, les 115 bonnes pratiques du Collectif Conception Numérique Responsable, les bonnes pratiques du W3C, la norme AFNOR SPEC 2201 (écoconception de services numériques)...

Outils

Des outils issues des référentiels, des outils de mesure ou d'évaluation d'impacts, des outils de conformité ou de maturité, des outils de gestion et de suivi de projets.

Approches

Pour accompagner vos projets et vos plans d'actions, Kongbocity s'appuie sur des approches agiles (itératives et incrémentales) et sur l'analyse du cycle de vie des services numériques.
Kongbocity est en train d'adapter l'analyse du cycle de vie stratégique aux spécificités du secteur du numérique.

Partenaires

Kongbocity s'appuie sur des partenaires pour échanger des expertises, des outils et coopérer sur des projets.

Quelques mots sur le modèle économique de Kongbocity

Pas de clients, que des partenaires

Kongbocity propose à ses clients de sortir de la relation classique client-fournisseur et de passer à une relation de partenariat avec comme objectif partagé de réduire fortement voire de supprimer les impacts environnementaux, sociaux et sociétaux négatifs induits par leur stratégies numériques.

Un revenu : oui mais...

Kongbocity ne vit pas encore uniquement d'amour et d'eau fraîche. Mais ses revenus sont conditionnés à la génération d'impacts positifs ou à la réduction d'impacts négatifs sur l'environnement, la société et les personnes.
En d'autres termes, pas d'impact positif pas de revenu pour Kongbocity à la fin d'un projet.

Des indicateurs validés entre les partenaires

Les indicateurs d'impacts (qualitatifs et quantitatifs) qui déterminent les revenus de Kongbocity sont définis en se basant sur des référentiels reconnus et sont validés par tous les partenaires. Ces indicateurs couvrent plusieurs types d'impacts pour éviter les transferts d'impact d'un type à l'autre.